Premiers jours

Publié le par Julien

Premier jour globalement sur les chapeaux de roues !!! Pas énormèment de patients mais que des cas très lourds... il n'est pas rare de passer plusieurs heures sur un seul patient. Les moyens sont énormes, ainsi que la demande des clients. Heureusement, cela se passe plutot bien: mes relations avec clients/étudiants/infirmières sont excellentes et la langue ne me handicape pas trop. Mon premier cas est énorme : Rottweiller de 50 kg, agressif, en CIVD depuis plus de 12 heures (pour les néophytes, c'est un syndrome qui fait que le patient n'arrive pas à coaguler et donc se saigne littéralement jusqu'à ... . C'est toujours secondaire à quelque chose: ici, un coup de chaleur : plus de 40°C en journée en Californie) avec un syndrome de dysfonction multi-organique : globalement les reins, le foie, les poumons, les muscles, le coeur... bousillés !!!

Il est tombé en choc cytocellulaire quelques minutes après l'arrivée au service d'urgence : 4 Litres de fluides plus tard, 4 unités de plasma, 4 jours en soins intensifs avec mesures de diurèse, ECG et tt et tt (plus 3500 dollards... mais quand on aime...) le chien est reparti avec sa propriétaire qui est la plus heureuse du monde !!! Cool...

Plus deux patients sous ventilation assisté (un chat et un chien).. malheureusement obligés de les euthanasiés tous les deux !! Dommage, mais on ne pouvait pas faire vraiment autrement !!

Les moyens mis à la disposition des clients et de leurs animaux sont impressionnants et peuvent paraitre disproportionnés par rapport à la France... mais nos moyens semblent disproportionnés à des gens des pays de l'Est ou du Sud qui viennent en France visités des cliniques vétérinaires. Tout est une question de culture: pour eux, dépenser 3 à 5 000 dollards pour leur animal de compagnie est cher, mais normal car la santé coute cher !!!

En France, on se ferait traiter de voleur !! Sachant que les études coutent la bas 22 000 dollards par an (versus 800 euros en France, on peut aussi penser que la mentalité des étudiants et des vétérinaires changent. Comparativement, on fait d'ailleurs plutot de la bonne médecine vétérinaire compte tenu de nos moyens lors de nos études et des cliniques françaises.

Ci-joint quelques photos de mon chien avant/après :

 

 

C'est mon gros Rottweiller... Pour info, la muselière sert à tenir le masque à oxygène du chien. Ensuite, il a eu une sonde nasale à oxygène. Cool...

 

 

 

Et c'est hier lors de sa première sortie depuis 3 jours... avec Maman à l'extérieur du Veterinary Medical Teaching Hospital...

                            Bises à tous et bonne nuit

 

                                                                     Julien

Publié dans emergvet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Julien 15/12/2005 23:36

Oui... ca tombe bien: je suis véto!!

Jean Marc 15/12/2005 21:38

Intéressant comme cas et surtout les moyens que peuvent mettre les personnes pour leurs animaux. Je suis content de l'intérêt que vous porter à ce noble métier. je suis étudiant vétérinaire...

steuf42 12/12/2005 19:06

voilà pourquoi j'ai envie de tester les states pendant quelques semaines!! faut voir ça une fois dans sa vie quand même!!
tu vois déjà la différence entre là bas et la france...imagine avec le portugal...pas top!!!