Le retour du froid qui tue...

Publié le par Julien

Salut,

Et oui, -15°C hier quand je suis rentré du boulot... le "beau temps" (pour Cornell, autour de 0°C et pas de neige) est fini et l'hiver revient. En même temps, c'est assez cool car il neige beaucoup donc ca fait de la bonne neige pour le snowboard dimanche. Ma cote va mieux, je vais pouvoir me remettre au snow un peu plus intensif... Sinon, la deuxième bonne chose avec le froid, c'est que le gym est moins envahi par tous les étudiants qui ont pris la  bonne résultat de perdre du poids pour 2006, ce qui fait qu'on y est plus tranquille.

Dans la série "vie sociale", la semaine dernière, grosse fete chez un des 4ème années, qui m'a gentimment invité. D'habitude, je suis pas trop fan de faire la fete avec mes étudiants mais là, j'ai accepté (qui m'a traité de gros menteur!!! lol). Et la, énorme... une soirée comme dans les films (American Pie,...): tireuse à bière (et les gens qui en ont abusé!!!), défi de danse,... les américains sont plutot décoincés!! Ci joint une photo de la soirée...

 

 

Et sinon, comme il n'y a pas que la fete dans la vie, quelques nouvelles des cliniques... Je vous présente Wunsok, une jeune chienne Boxer présentée pour ne pas etre tres en forme 8 jours apres une stérilisation et une césarienne... Bilan des courses: état de choc, hématocrite à 10% (la norme, c'est plutot 45!!), 2 Litres de sang dans l'abdomen. 3 Litres de Ringer-Lactates, 2 culots de sang (cf. photo)  plus tard, elle est prete pour aller en chirurgie: en fait, l'une des ligatures avait glissée, et comme le caillot sanguins met 8 jours à se dissoudre, une semaine plus tard, les saignements commencent. Dans le cas de Winsok, il y avait 2 veines, plus une artère, qui pissaient le sang dans son abdomen... On lui a passer 200 mL d'Hetastarch, deux poches de plasma et un autre culot de sang pendant la chirurgie, l'a maintenant sous un drip de dopamine, et 2 heures après, elle était en "pleine" forme (Hématocrite à 18%, mais protéines plasmatiques à 20 g/L...). Ca fait du bien de se sentir utile !!!!

 

 

Sinon, je voulais dire un petit mot sur les cas que je vois ici... En tant que spécialiste, je vois surtout des cas compliqués qui me sont envoyés par des confrères, 95% des animaux qui passent la porte des urgences sont malades, voire très malades, et le confrère a préféré demander un second avis. Ce sont donc des cas compliqués, qui sont difficiles à diagnostiquer et/ou à soigner et qui demandent du matériel ou des compétences spéciales. C'est pourquoi il a beaucoup de moyens à notre disposition et que nous les utilisons. Lorsqu'on m'envoie un chien qui est anémié par une intoxication au zinc, soyez sur qu'il a aussi avalé de la mort au rat et qu'en plus de ne pas avoir de globules rouges, il les perd en saignant... Si on m'envoie un chien avec du sang dans le ventre (hémoabdomen), sur que c'est pas une rate mais plutot l'un des lobes droits du foie ou une glande surrénale, la chien qui a mal au ventre non seulement aura un cancer de la rate, mais aussi des métastases hépatiques, un autre cancer dans le rein qui l'a fait explosé et fait qu'il a de l'urine plein le ventre, plus un troisième cancer des glandes anales (cas vu hier !!!!!), ... et ainsi de suite. Les cas qui sont classiques sont le plus souvent traités parfaitement par le véto traitant qui ne nous envoie que les cas délicats. Lorsqu'il peut diagnostiquer une tumeur rénale à la palpation, il la traite.... sinon, il nous l'envoie pour une échographie. C'est pourquoi nous utilisons beaucoup d'examens complémentaires et prenons beaucoup plus de précautions qu'un véto "classique"... C'est aussi pourquoi c'est plus cher !!

Voilà, c'était juste pour vous dire que mon boulot est très différent de celui d'un vétérinaire classique, et que ce que je raconte ici est "hors normes". J'ai tendance à dire que je travaille avec des animaux qui sont très malades et qui ont des propriétaires très riches !! lol. Mais ca nous fait bosser pas mal. Pour comparer ce qui n'est pas comparable, par exemple, voir 8 animaux par jour est une grosse journée pour moi alors que j'avais l'habitude d'en voir 30 lorsque je bossais en clientèle en France, tout simplement car chaque cas demande beaucoup de soins. Dans certains cas, je peux passer ma journée à travailler sur un seul chien, si celui-ci à besoin d'une attention constante...

J'espère que cela a permis de mieux vous faire comprendre mon travail, ici à Cornell...

A+

Julien 

Publié dans emergvet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rodolfo 22/02/2009 00:47

UAH! Julien! C'est SUE dans ta photo! Elle était ma technicienne préferé pendant mon stage à Cornell!!! ;)

Julien 11/02/2006 20:14

Bravo pour le vautour !!! Les européens font un excellent travail et la plupart du temps n'ont pas à rougir des USA.
Même si je travaille à Cornell, j'ai bcp de respect et d'amitié pour tous mes potes véto en France ou ailleurs. La formation européenne est d'ailleurs très appréciée aux USA où les vétos sont tous "formatés" pareil...
Longue vie à tous
Julien

steuf42 10/02/2006 11:46

cas compliqués...mais ce doit être passionnant...
Vivement que l'hopital de la fac se débloque pour qu'on puisse voir quelques trucs sympas...
mais parait qu'une de nos équipes a réalisé un travail jamais vu sur un vautour fracturé je ne sais plus où...et que les facs américaines en relation avec la notre, n'arrêtent pas d'appeler ou d'envoyer des mails pour savoir comment ils ont fait...pour une fois qu'on est en avance sur quelque chose!
ce vautour a été relaché accompagné par 5 congénères mercredi passé...comme quoi, la chir a été une réussite totale!